Réussir son implantation aux Etats-Unis : les conseils de Sarah Benady, CEO ba&sh North America

À l’occasion de la mission « Retail Experience NRF 2020 », Sarah Benady, CEO ba&sh North America et marraine de la mission, nous partage ses conseils pour réussir son implantation aux Etats-Unis.

Comment rivaliser avec les plus grosses enseignes du retail ? C’est pour répondre à cette question que 9 entreprises françaises du secteur se sont envolées, direction New-York, pour une mission d’immersion de 4 jours. Les participants ont pu participer à un petit-déjeuner dans le flagship de ba&sh Nolita, organisé par Sarah Benady, marraine de la mission. La CEO Amérique du Nord leur a détaillé la stratégie adoptée par la marque féminine de prêt-à-porter parisienne sur le marché, depuis 2017. Voici ses conseils pour s’implanter avec succès aux Etats-Unis.

6 conseils pour réussir au mieux son implantation aux États-Unis

Prendre la mesure des facteurs culturels

Nombre d’enseignes ont connu des déboires en franchissant les frontières, en partant du principe que le pays-cible fonctionnait de la même manière que leur pays d’origine. Ne vous lancez pas à toute vitesse sur le marché ! Ce n’est pas parce qu’un produit a rencontré du succès en Europe qu’il en sera de même spontanément aux États-Unis. Par exemple, aux USA les codes sont différents d’un État à un autre. Alors, avant de vous lancer, prenez le temps de découvrir les différences d’approches entre le marché français et américain.

Connaître parfaitement la réglementation du pays d’implantation

Il faut faire attention à être bien conforme sur la protection des données et donc de respecter le RGPD et le CCPA qui devient une loi en 2020. Les entreprises françaises, déjà largement impactées par ces régulations avec la RGPD, sauront aborder le sujet avec sérénité.

Se constituer un réseau sur place

Pour réussir, il faut bien se préparer. Il y a des choses que vous ne pourrez pas voir depuis la France en ayant simplement un interlocuteur sur place. La présence d’un fondateur installé dans le pays, prouve que l’entreprise s’engage vraiment et est un moyen d’être crédible vis-à-vis de ses interlocuteurs. Aux États-Unis, sachez que tout marche par réseau !

Américaniser son équipe

Il est indispensable d’intégrer des Américains au sein de votre entreprise. Même si cet aspect peut paraître une évidence, beaucoup d’entreprises françaises s’implantent aux États-Unis en négligeant cette partie. Embaucher des collaborateurs locaux fera disparaître la barrière de la langue et permettra une meilleure compréhension des habitudes américaines. Notons également que tous les vendeurs sont payés à la commission. Cela change considérablement le rapport client.
Enfin, dans le management des équipes locales, il ne faut pas oublier la dimension très personnelle.

Un service client « made in USA »

Et si nous parlions du consommateur américain ? Son appétit insatiable est légendaire, mais satisfaire son niveau d’exigence élevé reste un vrai défi auquel il faut se préparer. La symbolique ? Le service ! Donnez la priorité à la satisfaction du client. Misez sur la loyauté du consommateur et le retour sur investissement à long terme plutôt que la réalisation d’un profit immédiat dès la première transaction. Cette notion prend d’autant plus de sens à l’heure du digital, où les acheteurs sont libres de consulter et de partager avis et recommandations à tout moment et en direct. Un consommateur chouchouté et un SAV bien rôdé constituent les clés du succès de votre approche client aux États-Unis !

Une véritable stratégie digitale et e-commerce

Face au développement des marchands en ligne, le principal défi des retailers est d’avoir une meilleure connaissance de ses consommateurs en leur proposant une expérience client réussie et mémorable. La vente en ligne continue de croître, notamment grâce au m-commerce et également au voice commerce qui se développe, alors pensez-y ! Ainsi, l’utilisation de WhatsApp est devenue essentielle, car cela crée une proximité directe.
 L’expérience, renforcée par les outils digitaux, doit rimer avec efficacité, clarté, personnalisation et fidélité.

Les + des boutiques Ba&sh aux Etats-Unis

« Ouvrir une boutique classique est impossible », affirme la CEO ba&sh North America. Pour se démarquer de la concurrence, la marque française propose de nombreux compléments à ses clientes. « Tous les mois nous mettons une marque française en avant », explique Sarah Benady. Épicerie fine, maroquinerie, bijoux, café… l’espace est mis à disposition gratuitement.
Tous les vendredis, ba&sh propose également à ses clientes d’emprunter, gratuitement, une pièce pour le weekend tout en sirotant au cocktail au pop-up bar ba&sh. Et ça marche ! Sur 1 600 pièces prêtées, « nous n’avons eu qu’un seul problème », se réjouit Sarah Benady.

La mission Retail Experience NRF 2020 

Bpifrance, en partenariat avec Retail Fatory et Business France, accompagne 9 PME et startups françaises du Retail au National Retail Federation (NRF) Big Show 2020 à New York du 11 au 15 janvier.
Les entreprises sélectionnées au sein du réseau Bpifrance Excellence, participent aux conférences et suivent un parcours personnalisé sur le salon grâce à l’expertise d’Hub Institute. Les entreprises ont la possibilité de multiplier les rencontres avec des experts, clients et partenaires potentiels, à travers des rendez-vous business personnalisés opérés par Business France, qui leur permettront d’accélérer leur développement sur le marché américain.

Les 9 entreprises sélectionnées :
  • AGENA 3000
  • BAGELSTEIN
  • DEEPIDOO
  • LES GASTRONOMISTES
  • GRUNGEMAMA
  • LIGHT IN SHOP
  • RAND FRERES
  • TERRE EXOTIQUE
  • YELLOWKORNER
Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil

À LIRE ÉGALEMENT

Pour aller encore plus loin.