Evan Spiegel : « Entrepreneurs, vous et votre concurrent pouvez gagner tous les deux »

Lors de Bpifrance Inno Génération le 1er octobre dernier, le fondateur de Snapchat Evan Spiegel a pris la parole sur la scène du Bang pour faire passer un message : la liberté collective doit primer sur la liberté individuelle.

Il est le fondateur de l’un des réseaux sociaux les plus populaires au monde. Evan Spiegel, fondateur de Snapchat, était virtuellement présent sur la scène du Bang lors de la sixième édition de Bpifrance Inno Génération le 1er octobre 2020. L’Américain, qui possède la nationalité française depuis 2018, est longuement revenu sur ce que lui évoquait la liberté, le thème de cette édition de Big. Une liberté qui, selon lui, doit désormais être utilisée au profit bien commun.

Une société pour tous

Le confinement a permis à Evan Spiegel de redéfinir son approche de la liberté. « Nous devenons concentrés sur cette liberté individuelle pour réaliser nos rêves personnels, mais nous ne travaillons pas ensemble sur le rêve d’un avenir meilleur pour nos enfants et petits-enfants », estime l’entrepreneur. Cette vision, Evan Spiegel l’applique également au monde professionnel. « Aujourd’hui, la liberté individuelle recherchée par certaines entreprises est celle de gagner le maximum d’argent », ajoute-t-il.

Mais le milliardaire estime que les entrepreneurs ont le pouvoir et même le devoir de faire changer les choses en prenant à bras le corps cette notion de liberté. « De grandes inégalités nous divisent mais nous ne pouvons pas être en conflit alors que nous avons besoin les uns des autres. Entrepreneurs, vous et votre concurrent pouvez gagner tous les deux. Nous devons créer avec les entrepreneurs et les gouvernements ce rêve pour notre société et pour le bien de tous », détaille le fondateur de Snapchat, dans une intervention où il n’aura quasiment jamais parlé de son entreprise.

Malgré la crise du Covid-19 apparue en 2020, Evan Spiegel estime que le monde qu’il décrit est possible. Pour encourager le public présent devant la scène du Bang à tendre vers cet idéal d’une société pour tous, il lance un dernier message : « Faisons notre la devise des Trois Mousquetaires : un pour tous, tous pour un ! ».

Retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Evan Spiegel sur la scène du Bang.

Partagez cette actu !
Abonnez-vous !

Recevez les dernières actualités directement dans votre boîte email.

CONNECTEZ-VOUS AVEC L’UNIVERS ENTREPREUNARIAL

Ne perdez pas le fil